Тренировочный вариант ЕГЭ по французскому языку №1

Тренировочный вариант состоит из 29 заданий (№10-38) — как и тестовая часть настоящего ЕГЭ. Ответом может быть цифра, несколько цифр, слово или несколько слов. Обратите внимание: ответ всегда записывается без пробелов, например 97531 или яблокорябина. Символы с диакритическими знаками следует заменить на соответствующие латинские без диакритического знака, например è на e. На выполнение тренировочного теста у вас есть 180 минут. Закончив работу, нажмите «Завершить тест». Яндекс.Репетитор подсчитает ваш результат и покажет верные ответы.
#64

10. Задание#T1218

Установите соответствие между текстами A–G и заголовками 181–8. Запишите в поле для ответа последовательность цифр, соответствующих текстам ABCDEFG. Используйте каждую цифру только один раз. В задании один заголовок лишний.
  1. Le “tout anglais”
  2. Le profil idéal
  3. Au clair de la lune
  4. La Première dame
  5. Le week-end vert
  6. La fête des gourmands
  7. La vie à la campagne
  8. Journée de la peur bleue
A. Le temps d’un week-end, le domaine de Saint-Jean de Beauregard accueille tous les amoureux du jardinage autour de sa Fête des plantes vivaces. Ce domaine du XVIIe siècle, constitué d’un château, d’un parc à la française et d’un grand potager, est un de ces sites que l’on doit connaître quand on a la main verte ou tout simplement le goût des belles choses. Deux cents exposants y attendent pendant trois jours pour présenter leurs nouveautés: pépiniéristes, fabricants d’ornements de jardin, paysagistes.

B. Une bonne vingtaine de chocolatiers présentent à l’occasion de Pâques leurs créations au château de Breteuil. Des poules, des oeufs, des lapins mais aussi des personnages tirés des contes de Perrault, tel ce chat botté de la chocolaterie Puyricard, envahissent les salons du château. Dans le parc, c’est une gigantesque chasse aux oeufs: 12 000 oeufs à dénicher sur près de 75 hectares! Autres surprises à déguster – du moins des yeux: la magnifique collection de chocolatières de Chantal du Chouchet.

C. La manufacture Seiko fondée en 1881 à Tokyo compte parmi les marques horlogères les plus dynamiques. Après avoir proposé la première montre à quartz (1969), inventé le LCD (1973) et développé le Kinetic (1988). Une montre, l’Ananta Spring Drive Phase de lune, dont le dessin s’inspire de sabres japonais. Dessinée comme avec un pinceau de calligraphie, cette pièce en acier d’un merveilleux équilibre, que l’on pourrait croire inspirée par un haïku du poète japonais Bashô, fait la part belle à la lune.

D. Traditionnellement très engagées dans l’usage de la langue anglaise, les grandes écoles de management – pardon, les “business schools” – sont en train, au moins pour certaines d’entre elles, de franchir une étape supplémentaire dans cette voie. C’est EM Lyon qui vient d’ouvrir son campus parisien: un peu partout, les inscriptions sont en anglais. C’est l’ESC Dijon-Bourgogne qui se rebaptise “Burgundy Business School”. C’est encore telle école qui publie désormais sa plaquette uniquement en anglais.

E. Cette année encore, la nuit d’Halloween se prépare. Les médias nous disent d’être au rendez-vous des morts-vivants. Le mot d’ordre du jour et de la nuit: cultivons la peur et effrayons-nous tous ensemble. À la nuit tombée, il nous faut attendre les enfants aux chapeaux pointus. On va les obliger, tout en rigolant, à exercer sur les adultes un méchant chantage: soit des bonbons, soit un sort. Ce serait dommage de leur apprendre la gentillesse de proximité ou le savoir-vivre qui demande sans exiger et remercie ses voisins, après avoir reçu un bonbon.

F. Travailler dans le luxe, c’est d’abord avoir envie de servir le client. Le luxe est une industrie et un commerce qui exigent une bonne dose de passion, mais aussi d’avoir les pieds sur terre. On apprécie les étudiants dotés d’une formation en psychologie, sociologie, droit et lettres et ressources humaines. Le candidat idéal, c’est avant tout un candidat bilingue. C’est encore mieux d’avoir une deuxième langue comme le russe, le chinois, l’arabe, et aussi l’italien. Il ne faut pas être un top model, mais savoir se tenir, s’habiller.

G. Melania Trump, l’épouse du 45e président des Etats-Unis, est née dans un petit village de l’ancienne Yougoslavie. Elle a quitté son pays à dix-huit ans pour Milan puis Paris, afin de débuter une carrière de mannequin. Arrivée aux États-Unis en 1996, c’est deux ans plus tard qu’elle rencontre lors d’une soirée un certain Donald Trump. Le couple se marie en janvier 2005 à Palm Beach, en Floride. Ils ont un fils Baron âgé de dix ans. Son époux dit: “Elle est belle, séduisante et elle a bon coeur”.
Показать полностью
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

11. Задание#T1219

Прочитайте текст и заполните пропуски A–F частями предложений, обозначенными цифрами 171–7. Одна из частей в списке 171–7 лишняя.

Comment on rédige un dictionnaire?

Le dictionnaire est un objet culturel qui présente le lexique d’une langue sous forme alphabétique, en fournissant sur chaque terme un certain nombre d’informations. Les dictionnaires de langue française sont rédigés par des lexicographes (A)________ du fonctionnement d’une langue. Ils ont des compétences en phonétique et en étymologie. Ils doivent être curieux, rigoureux et obstinés, car il faut parfois jouer les Sherlock Holmes (B)________ sur un nouveau mot!
Il y a environ 100 000 mots dans un dictionnaire pour adultes, et 6 000 mots dans un dictionnaire “benjamin” (pour les 7–11 ans). Pour choisir les mots (C)________ dans leur dictionnaire, on se renseigne sur leur programme à l’école, mais aussi sur leur quotidien.
Dans chaque nouvelle édition, on ajoute entre 100 et 200 mots. Ces nouveaux mots viennent de partout, de la télévision, des journaux, de la publicité, etc. Quand les “chasseurs de mots” ont repéré un nouveau mot ou une expression qui reviennent régulièrement et (D)________ dans la société, on l’ajoute dans les dictionnaires.
Parfois, un mot peut être supprimé du dictionnaire. Mais c’est rare, car un dictionnaire a une fonction historique. Par exemple, le mot “carrosse” désigne un véhicule (E)________ dans notre monde d’aujourd’hui. Et, pourtant, nous avons besoin de le connaître (F)________, des contes, etc. Dans un dictionnaire, on peut indiquer le degré de modernité d’un mot. On écrit “anciennement”, “vieilli” ou “vieux” quand un mot n’est presque jamais employé dans la langue de tous les jours.
Показать полностью
  1. qui sont suffisamment répandus
  2. qui n’a plus de réalité
  3. que les élèves trouveront
  4. pour lire des livres anciens
  5. qui sont des personnes spécialistes
  6. pour trouver des informations fiables
  7. qu’invente la langue
Запишите в поле для ответа последовательность цифр, соответствующих буквам ABCDEF.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

12. Задание#T1220

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Avec quel sentiment un adolescent est-il devant son livre?
  1. Il lit vite pour terminer son devoir avant le journal télévisé
  2. Il est en colère contre son prof qui a donné ce devoir
  3. Il a envie d’être ailleurs et il ne comprend pas ce qu’il lit
  4. Il éprouve un grand intérêt à ce qu’il lit
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

13. Задание#T1221

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Le livre, quel objet représente-t-il à un adolescent? C’est un objet …
  1. ennuyeux
  2. unique
  3. rare
  4. agréable
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

14. Задание#T1222

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Pourquoi le devoir a-t-il déclenché les protestations des élèves?
  1. Les élèves ne voulaient pas lire le livre choisi par leur prof
  2. Il y avait beaucoup de pages à lire en quinze jours
  3. Le prof a donné le devoir pour les vacances d’hiver
  4. Il y avait encore un travail de math à rendre la même date
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

15. Задание#T1223

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Pourquoi le professeur corrige-t-il toujours le mot “livre” dans les dissertations des élèves?
  1. Les élèves copient ce mot l’un sur l’autre sans comprendre son sens
  2. La signification de ce mot est trop large et n’est pas précise
  3. Les élèves ne savent pas diversifier leurs copies
  4. L’orthographe du mot n’est pas correcte
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

16. Задание#T1224

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Combien de pages doit-on lire en quinze jours?
  1. 446446 pages
  2. 398398 pages.
  3. 4848 pages
  4. 6363 pages
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

17. Задание#T1225

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Quelle décision l’adolescent prend-il pour rendre son devoir à temps?
  1. Faire le devoir avec ses copains de classe
  2. Demander de l’aide à ses parents
  3. Ne pas dormir et terminer le devoir dans la nuit
  4. Demander à un copain à recopier sa fiche de lecture avant le cours
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

18. Задание#T1226

Прочитайте текст и выполните задание. Запишите в поле ответа цифру, соответствующую выбранному варианту ответа.

Un adolescent devant un Livre

Et le voilà, adolescent enfermé dans sa chambre, devant un livre qu’il ne lit pas. Toutes ses envies d’être ailleurs font entre lui et les pages ouvertes un écran vert qui trouble les lignes. Il est assis devant sa fenêtre, la porte fermée dans son dos. Page 48. Il n’ose compter les heures passées à atteindre cette quarantehuitième page. Le bouquin en compte exactement quatre cent quarante-six. Des pages bourrées de lignes comprimées entre des marges minuscules, de noirs paragraphes entassés les uns sur les autres. Ça manque d’air!
S’il se souvenait, au moins, du contenu de ces quarante-sept premières pages! Il n’ose même pas se poser la question – qu’on lui posera, inévitablement. La nuit d’hiver est tombée. Des profondeurs de la maison monte jusqu’à lui l’indicatif du journal télévisé. Encore une demi-heure à tirer avant le dîner. Pour lui, c’est épais, c’est compact, c’est dense, c’est un objet déplaisant, un livre. Page quarante-huit ou cent quarante-huit, quelle différence? Le paysage est le même. Il revoit les lèvres du prof prononcer le titre. Il entend la question unanime des copains: “Combien de pages?” – “Trois ou quatre cents ...” (Menteur ...) – “C’est pour quand?”.
L’annonce de la date fatidique déclenche un concert de protestations: “Quinze jours? Quatre cents pages à lire en quinze jours! Mais on n’y arrivera jamais, Monsieur!”.
Monsieur ne négocie pas. Pour un élève, un livre, c’est un objet désagréable et c’est un bloc d’éternité. C’est la matérialisation de l’ennui. “Le livre”. Il ne le nomme jamais autrement dans ses dissertations: le livre, un livre, les livres, des livres. “Dans son livre Les Pensées, Pascal nous dit que ...”
Le prof a beau protester en rouge que ce n’est pas la dénomination correcte, qu’il faut parler d’un roman, d’un essai, d’un recueil de nouvelles, d’une plaquette de poèmes, que le mot “livre”, en soi, dans son aptitude à tout désigner ne dit rien de précis, qu’un annuaire téléphonique est un livre, tout comme un dictionnaire, un guide bleu, un album de timbres, un livre de comptes ... Rien à faire, le mot s’imposera de nouveau à sa plume dans sa prochaine dissertation: “Dans son livre, Madame Bovary, Flaubert nous dit que ...”
Parce que, du point de vue de sa solitude présente, un livre est un livre. Et le poids de chaque livre est de ceux qui vous tirent vers le bas. L’adolescent s’est assis relativement léger sur sa chaise, tout à l’heure – la légèreté des résolutions prises. Mais, au bout de quelques pages, il s’est senti envahi par cette pesanteur douloureusement familière, le poids du livre, poids de l’ennui, insupportable fardeau de l’effort inabouti.
Maison vide, parents couchés, télévision éteinte, il se retrouve donc seul ... devant la page 48. Et cette “fiche de lecture” à rendre demain ... Bref calcul mental: 446 – 48 = 398. Trois cent quatre-vingt-dix-huit pages à s’envoyer dans la nuit!
Il s’y remet bravement. Une page poussant l’autre. Les mots du “livre” dansent entre les oreillettes de son walkman. Sans joie. Les mots ont des pieds de plomb. Il lit comme on avance. C’est le devoir qui pousse. Page 62, page 63.
Il lit. Que lit-il? L’histoire d’Emma Bovary. L’histoire d’une fille qui avait beaucoup lu. Le mieux est de téléphoner à Thierry, ou à Stéphanie, pour qu’ils lui passent leur fiche de lecture, demain matin, qu’il recopiera vite fait, avant d’entrer en cours, ni vu ni connu, ils lui doivent bien ça.
D’après Daniel Pennac “Comme un roman”
Показать полностью
Quelle phrase n’appartient pas au texte?
  1. Les mots ont des pieds de plomb
  2. C’est le devoir qui pousse
  3. Le verbe lire ne supporte pas l’impératif
  4. Il lit comme on avance
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

19. Задание#T1227

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Leur rencontre

Debout devant la cage du loup, le garçon ne bouge pas. Le loup va et (VENIR) ________. Il marche de long en large et ne s’arrête jamais.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

20. Задание#T1228

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Leur rencontre

Cela fait bien deux heures que le garçon est là, immobile comme un arbre gelé, à regarder le loup (MARCHER) ________. Ce garçon intrigue le loup. Il ne l’inquiète pas (le loup n’a peur de rien), il l’intrigue.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

21. Задание#T1229

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Leur rencontre

Les autres enfants courent, sautent, (CRIER) ________, pleurent, ils tirent la langue au loup et cachent leurs têtes dans les jupes de leurs mères. Ce garçon-là, non. Il reste debout, immobile, silencieux.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

22. Задание#T1230

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Tourisme à Nice avant et maintenant

Des milliers de touristes aux porte-monnaie bien garnis des quatre coins du monde venaient à Nice. Pourquoi? Parce qu’il faisait beau presque toute l’année, et aussi parce que c’était un (BON) ________ investissement.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

23. Задание#T1231

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Tourisme à Nice avant et maintenant

Beaucoup ont construit de (GRAND) ________ villas somptueuses au bord de la mer. On a découvert les avantages des montagnes, surtout pour faire du ski.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

24. Задание#T1232

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Tourisme à Nice avant et maintenant

Aujourd’hui, Nice n’est plus seulement pour les riches, n’importe qui peut y venir et (SON) ________ plages attirent des gens du monde entier.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

25. Задание#T1233

Прочитайте приведенный ниже текст. Преобразуйте, если необходимо, слово, напечатанное заглавными буквами в скобках, так, чтобы оно грамматически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

Tourisme à Nice avant et maintenant

Pour (CELUI) ________ qui ne veulent pas seulement être allongés à la plage, il y a aussi un grand choix d’activités sportives à faire ou à regarder. Compétitions cyclistes ou en mer, il y a des choses à faire pour tout le monde.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

26. Задание#T1234

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

L’université d’État de Moscou Lomonossov inaugurera en 2018 une nouvelle faculté, destinée à former des (SPÉCIAL) ________ dans le domaine de la recherche spatiale.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

27. Задание#T1235

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

Après l’inauguration début 2017, la nouvelle faculté devrait commencer à accueillir des (ÉTUDIER) ________ dès le mois de septembre prochain. Elle n’entraînera pas des cosmonautes mais devra former des spécialistes en matière spatiale comme l’a précisé le recteur de la MGU.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

28. Задание#T1236

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

Pour Victor Sadovnitchi, la Russie a en effet besoin de personnes hautement qualifiées pour l’exploration spatiale, et la MGU est en mesure de se charger de leur formation. Le nouveau cosmodrome Vostotchny a besoin d’une armée d’experts pour fonctionner (CORRECT) ________.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

29. Задание#T1237

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

L’université d’État de Moscou, déjà impliquée dans l’(EXPLORER)________ spatiale, a d’ailleurs pris part au premier lancement depuis Vostotchny.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

30. Задание#T1238

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

Le 27 avril dernier, une fusée Soyouz-2 a décollé avec, à son bord, un satellite de 500 kg conçu par la MGU – le (SIX) ________ que l’institution lance dans l’espace.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

31. Задание#T1239

Прочитайте приведенный ниже текст. Образуйте от слова, напечатанного заглавными буквами в скобках, однокоренное слово, так, чтобы оно грамматически и лексически соответствовало содержанию текста. Полученное слово введите в поле ответа.

La MGU ouvre une faculté dédiée à la recherche spatiale

Ce satellite Lomonossov a été réalisé pour observer les sursauts gamma, les rayons cosmiques à haute énergie, ainsi que pour réaliser des expériences (SCIENCE) ________ consacrées à la magnétosphère terrestre.
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

32. Задание#T1240

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой A. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. s’appelait
  2. mettait
  3. nommait
  4. portait
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

33. Задание#T1241

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой B. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. montrent
  2. montent
  3. démontrent
  4. remontent
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

34. Задание#T1242

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой C. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. nombreux
  2. beaucoup
  3. bien
  4. tas
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

35. Задание#T1243

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой D. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. lentement
  2. difficilement
  3. couramment
  4. particulièrement
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

36. Задание#T1244

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой E. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. pour
  2. avec
  3. ensemble
  4. chez
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

37. Задание#T1245

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой F. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. carrées
  2. grandes
  3. petites
  4. lourdes
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019

38. Задание#T1246

Прочитайте приведенный ниже текст. Выберите из преложенных вариантов слово, которое должно быть на месте пропуска рядом с буквой G. В поле ответа введите номер, который соответствует выбранному слову.

Les jouets de Dymkovo: le Playmobil d’antan

“Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que (A) ________ Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile”, entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.
Les premières mentions des jouets de Dymkovo (B) ________ à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de (C) ________ orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, (D) ________ appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. “Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames (E) ________ des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents”, poursuit Galina Gouzlaïeva.
Chaque figurine était décorée de divers motifs. Le cercle symbolisait le soleil, la chaleur et la prospérité, et les points à l’intérieur du cercle évoquaient le foyer. À l’origine, les figurines étaient assez (F) ________, pour que les enfants puissent les tenir dans leurs mains et jouer avec naturellement. “Une sorte de Playmobil de l’époque!”, s’exclame Solange, Française résidant à Moscou venue passer la (G) ________ à Kirov avec deux amies, pour participer à un atelier de moulage.
Показать полностью
  1. soir
  2. jour
  3. journée
  4. matin
Это задание взято из демоварианта ФИПИ 2019
03:00:00
Выполнено заданий: 0 из 29
Времени прошло: 00:00:00